Et si les Cherpines revenaient en terre agricole ?

vallon-de-l-aire

Une votation a eu lien en 2011 pour déclasser les bonnes terres agricoles des Cherpines en zone de développement 3.

Au vu du contexte du changement climatique, de la politique mondiale et du nombre de projets surdensifiés construits récemment à Genève, dégradant significativement la qualité de vie des Genevois, ne serait-il pas judicieux de reclasser les Cherpines en zone agricole ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Et si les Cherpines revenaient en terre agricole ?”

  • GAUTIER Irène
Aller au contenu principal